One World Observatory

Tout ce que vous devez savoir sur le “One World Observatory”

L’Observatoire du One World Trade Center, le plus haut de l’Hémisphère Ouest

One World Observatory

11 ans après les attentats terroristes du 11 septembre 2001, le 29 mai 2015 marque une nouvelle étape importante dans l’histoire des États-Unis, avec l’ouverture au public d’un nouvel Observatoire : Le « One World Observatory ». Situés aux étages 100,,101 et 102 du ONE WORLD TRADE CENTER- le plus haut gratte-ciel de l’hémisphère Ouest – cet Observatoire est aussi le plus récent, et figure parmi l’une des attractions les plus recommandées lors d’un séjour dans la ville.

Retour sur l’histoire du One WTC

Avant de parler de l’Observatoire lui-même, il est important de rappeler quelques faits concernant l’histoire du gratte-ciel « One World Trade Center » dans lequel il se trouve.

Bâtiment principal du nouveau complexe situé dans le Lower Manhattan – quartier financier de New-York – sa construction fait partie d’un travail de commémoration et de reconstruction à la suite de la destruction des tours jumelles du premier complexe du « World Trade Center » lors des attentats du 11 Septembre 2001. La disparition de ces deux tours emblématiques, symboles de la toute-puissance américaine, choque profondément le monde entier. 

'Ground Zero', New York

En 2002, un débat concernant l’avenir du site du « One World Trade Center » est ouvert et un concours est organisé par la Lower Manhattan Development Corporation. À la suite du rejet total de la première vague de projets, une deuxième compétition est ouverte.

Le 28 juin 2005, un projet final pour la « Freedom Tower » est officiellement dévoilé. 

Le développeur Larry Silverstein, alors détenteur du bail du « World Trade Center », annonce en 2006 : « En 2012, nous devrions avoir un World Trade Center complètement reconstruit, plus splendide, plus spectaculaire qu’il n’ait jamais été ».

C’est finalement le splendide projet de l’architecte David Childs qui est retenu.

Un accord officiel est rédigé le 27 avril 2006, jour du 75e anniversaire de l’ouverture de l’Empire State Building, en 1931. Un mois après, on débute enfin sa construction sur le site du « Ground Zero » qui sera achevée le 2 mai 2013.

Pour les plus curieux, quelques faits à connaitre sur le fameux One WTC

-Le coût de sa construction est estimée à 3.9 milliards de dollars.

-En 2009, l’appellation « Freedom Tower » est abandonnée, et le « One World Trade Center » adopte son nom officiel, reprenant le nom de la tour jumelle Nord du « World Trade Center » initial.

-Son antenne de 124 mètres de hauteur (qui est par ailleurs, la flèche la plus grande du monde) lui permet d’atteindre une hauteur symbolique de 1,776 pieds – 1776 étant l’année de la Déclaration d’Indépendance des États-Unis d’Amérique.

-Le One WTC devient la plus haute structure de NYC depuis 30 avril 2012 lorsqu’elle dépasse l’« Empire State Building ». Sa hauteur totale de 541,3 mètres fait de cette tour le 6e plus haut gratte-ciel du monde.

-Sans son antenne qui représente près d’un quart de sa hauteur, le gratte-ciel se placerait donc en seconde position (417 mètres) du plus haut gratte-ciel des États-Unis, derrière la « Tour Willis/Sears Tower » de Chicago (442 mètres de haut et 110 étages).

– Après l’inauguration du One WTC en Novembre 2014, certaines compagnies y investissent dans les locaux commerciaux, mais il faudra attendre le 29 Mai 2015 pour que le public ait enfin accès à son Observatoire.

– Le One WTC comprend 73 ascenseurs parmi lesquels seuls cinq sont mis à disposition du public, permettant l’accès au « One World Observatory ».

– La base de l’immeuble étant essentiellement constituée de béton armée et de métal, elle est conçue pour réduire considérablement le risque d’effondrement en cas d’attaques éventuelles.

Le saviez-vous ?

Le 14 juin 2012, lors d’une visite du site du « World Trade Center » en reconstruction, le Président des États-Unis Barack Obama accompagné de sa femme Michelle Obama signe et écrit sur l’une des poutres : « Nous nous souvenons, nous reconstruisons, nous revenons plus fort ! », Barack Obama. Quelques officiers de police, des ouvriers du chantier et de simples anonymes signent également cette même poutre.

Prévoir sa visite à l’Observatoire

Si vous prévoyez une visite au « One World Observatory », il est recommandé de réserver vos billets d’entrée à l’avance, votre sortie sera mieux organisée et vous éviterez ainsi les déceptions. Pensez à optez pour un billet coupe-file, choisissez l’horaire qui vous convient le mieux et échappez ainsi aux longues et inutiles heures d’attente.

Si vous préférez en revanche, prendre le risque d’acheter vos entrées sur place, sachez qu’il est impossible d’en garantir la disponibilité.

Il est important de noter que vous ne pourrez accéder à l’immeuble qu’à l’horaire figurant sur votre billet de réservation.   

Si vous souhaitez profiter de la vue imprenable sur la ville, mais que vous hésitez encore entre une visite de jour ou de nuit, il est conseillé de choisir la tranche horaire qui se trouve au minimum une heure et demi avant le coucher du soleil (prenez bien soin de bien vérifier les horaires du coucher de soleil avant de procédez à votre réservation), vous arriverez ainsi au 100e étage une demi-heure avant la tombée de la nuit.

Vue de nuit depuis l'Observatoire

Assurez-vous de ne vous munir que d’objets autorisés : les selfie-stick, petits appareils de photos compacts et téléphones portables sont permis. Il est interdit d’entrer avec de l’alimentation ou des boissons, armes, ou encore appareils photos professionnels (sauf en cas d’autorisation préalable).

Avant d’accéder à l’Observatoire

Une fois à l’intérieur de l’immeuble, un escalator vous fera descendre à l’étage -1, où l’on vous demandera de présenter votre ticket d’entrée.

L'entrée du One World Observatory

Vous ferez ensuite la queue pour passer au contrôle de sécurité.

Là, au « Global Welcome Center », un écran géant diffusera en temps réel sur une carte du monde, les principales statistiques de l’Observatoire : le nombre de visiteurs depuis son ouverture (vous connaitrez même votre positionnement parmi tous les visiteurs !) ainsi que la nationalité de chacun d’eux. On y distingue les visiteurs américains des visiteurs étrangers !  

'Global Welcome Center'

Dans le couloir dans lequel vous passerez ensuite, seront transmis sur une multitude d’écrans, les témoignages, appelés « Voices » des ouvriers qui ont contribué à la construction de ce gratte-ciel. Les roches exposées à cet endroit-là vous donneront une idée plus précise des fondations (« foundations ») sur lesquelles la ville de New York est bâtie.

'Voices' One World Observatory

Là, ce sont cinq ascenseurs qui vous attendent.

Dans ces ascenseurs « SkyPod » qui montent jusqu’au 102e étage en seulement 47 secondes, vous vivrez une expérience inégalable ! En moins d’une minute, vous verrez défiler sur d’énormes écrans numériques qui couvrent l’intégralité des 3 côtés de l’ascenseur, l’évolution du paysage de la ville de New York, de 1525 à 2016. Si vous êtes observateur, vous remarquerez que l’Église de la Trinité « Trinity Church » est l’une des uniques constantes du panorama.

Par ailleurs, on ne peut s’empêcher de noter la fluidité avec laquelle opèrent ces ascenseurs, cela dit en passant, les plus rapides au monde, aussi bien en montée qu’en descente.

Que trouve-t’on au101e et 102e étages ?

En arrivant au plus haut étage de l’Observatoire, au 102e étage, un court métrage de quelques minutes sera diffusé sur un grand écran.

Puis vous serez invités à descendre au 101e étage, où le « One World Observatory’s See Forever Imaging » vous proposera de vous prendre en photo, disponible à l’achat.  

Au 101e étage, vous trouverez le « One Café » et le « One Mix », deux endroits conçus pour se détendre autour d’un verre, boire un café ou manger un petit snack. Pour ceux d’entre vous qui préfèrent prendre le temps de jouir d’un bon repas, une réservation préalable est obligatoire pour obtenir une table au restaurant chic le « One Dine ».

Restaurant 'One Dine'

Que peut-on voir depuis l’Observatoire situé au 100e étage ?

Le 100e étage est l’unique endroit de la tour qui permet aux visiteurs de se déplacer librement dès la sortie des ascenseurs. Par temps dégagé c’est, sur près de 80 km, qu’un panorama à vous couper le souffle, s’étend devant vos yeux.

La totalité du 100e étage consacrée à l’espace Observatoire, vous permettra de vivre une expérience unique à 360°. Si votre horaire d’entrée à l’Observatoire est assez strict, en revanche, le temps que vous déciderez d’y passer ne dépendra que de vous ! Vous pourrez y contempler la splendeur de la ville et capturer en photos ces moments inoubliables. À près de 380 mètres de hauteur vous pourrez vous émerveiller devant un paysage spectaculaire.

Les sites les plus faciles à repérer sont :

-The Empire State Building/NewJersey

-Lower Manhattan/Brooklyn

-Brooklyn Bridge/Manhattan Bridge

-Staten Island/Governors Island

-The Statue of Liberty

-Hudson River

panorama One World Observatory

Si par malchance le jour de votre visite, le brouillard décide de pointer son nez, provoquant une visibilité presque nulle sur la ville (ce qui est assez rare), le personnel du « One World Observatory » s’engage par son programme « See Forever » à vous offrir un nouveau billet d’entrée (sous réserve de disponibilité et valable dans les 14 jours).

L’Observatoire propose également le « One World Explorer », une expérience audio/visuelle améliorée, qui remplace le traditionnel guide audio. C’est une application unique sur iPad qui vous propose trois services :

« THE SKYVIEW CHANNEL »

« Explorer iPad Guide to the City » identifie l’horizon. L’application interactive se déplace en même temps que vous et étiquète les quarante sites les plus emblématiques de la ville de New York. Elle vous emmène à bord d’un vol virtuel en hélicoptère à travers ces sites. Simple à naviguer, l’utilisateur scanne l’horizon avec l’iPad, et d’un simple ‘clic’ choisit les sites qu’il souhaite explorer. Cette application virtuelle vous fera survoler la ville et vous emmènera vers le lieu désiré. Chaque endroit étiqueté propose les vidéos explicatives du site ainsi que de fascinantes histoires.

« THE RESTAURANT CHANNEL »

L’application « Restaurant Channel » propose de vous faire découvrir dix restaurants soigneusement choisit par le célèbre animateur de la chaine « TV Food Network » David Rosengarten. Ce dernier vous présentera ces dix surprenants restaurants, qui ne sont pas vraiment connus de tous ! Il ne vous restera qu’à choisir lequel d’entre eux vous tente le plus !

« EXPLORER GUIDE TO NEW YORK »

Après votre visite, téléchargez l’application « Explorer guide to New York », et vous pourrez ainsi regarder les vidéos et les photos sur votre portable, iPad ou ordinateur, les partager avec votre famille ou amis !

La plupart des visiteurs reportent qu’il est assez difficile de prendre des clichés de bonne qualité depuis l’Observatoire : en effet, sa forme circulaire manque d’angles, et l’épaisseur de ses vitres cause un reflet indésirable.  

Tip : Apparemment, le meilleur endroit pour prendre de bonnes photos de Manhattan et de l’Empire State Building serait celui du côté Nord de l’Observatoire, dans le coin à droite, juste derrière l’écran d’animation « City Pulse ».

En effet, en prenant soin de bien coller son appareil à la fenêtre, on arriverait ainsi à limiter les reflets indésirables sur les photos. De nuit, il est conseillé de positionner son appareil le plus près possible du sol pour obtenir d’impressionnants clichés.

C’est également à cet étage que vous pourrez défier votre peur des hauteurs avec le « Skyportal ». Ce cercle au sol n’est autre qu’un moniteur rediffusant les images de la ville capturées en temps réel depuis une caméra située au sommet du gratte-ciel. En vous plaçant sur ce cercle, vous aurez vraiment l’impression qu’un simple parterre vitré vous sépare du sol new yorkais, à quelques centaines de mètres de hauteur ! Une véritable expérience surprenante !  

'SkyPortal'

Avant de quitter ce fabuleux endroit, faites un tour à la boutique « Gallery at One World ». Vous y trouverez une collection variée de souvenirs adapté à tous les âges, des objets et produits au design unique, fabriqués exclusivement par et pour le One World Observatory

La descente dans le « Skypod » vous émotionnera elle aussi ! Vous aurez l’impression d’être à bord d’un drone, volant autour du gratte-ciel pour finir sa descente en douceur.

En conclusion, le « One world Observatory » est bien plus qu’un simple Observatoire, c’est un véritable voyage à travers l’histoire de New York. Vous apprendrez des tas de choses intéressantes sur la construction de la ville et ses sites emblématiques, tout en contemplant son paysage spectaculaire.